Appellation “plaisir” contrôlé…

Le vin, c’est d’abord du plaisir

Comme regarder une œuvre d’art, lire un roman, jouer au football, manger du veau Orloff… je ne vais pas énumérer tous les plaisirs possibles mais c’est certain, le vin en fait partie. Et quitte à se faire plaisir, autant le faire avec du bon vin bio, biodynamique ou naturel.

Et les bons vins bio n’adhèrent pas forcément à des appellations d’origine contrôlée (AOC). Certains vignerons auraient même tendance à fuir cette forme de standardisation, ses obligations et son cahier des charges, pour travailler et créer des produits différents, avec un autre goût, de la variété, d’agréables surprises. Ces vins se trouvent généralement en “Vins de France” (ex-vin de table) non pas parce qu’ils seraient moins bons, mais par besoin de liberté.
L’AOC n’est pas synonyme de qualité, il s’agit surtout de la preuve d’une origine géographique et ne renseigne pas toujours sur la qualité d’un vin.

Il ne faut pas généraliser, bien sûr. Mais n’ayons pas peur d’essayer d’autres choses, c’est votre goût qui décidera…

Et comme l’écrivait Edmond Rostand (Carnet d’un biologiste) : “Pour ceux qui ont l’austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir.