La Biodynamie, qu’est-ce que c’est ?

Le vin biodynamique va plus loin que le vin biologique.

L’agriculture biodynamique est un mode d’agriculture biologique qui considère que des aliments de qualité ne peuvent être produits que sur une terre en pleine santé.

La biodynamie a pour objectif (pas uniquement pour le vin) de nourrir la terre et les hommes, respecter le vivant, les rythmes et le terroir, créer une agriculture équilibrée. Il s’agit donc de respecter la vie et les êtres vivants à tous les niveaux : du sol à la nourriture, et à l’homme.

Pour le traitement des vignes en biodynamie, le vigneron utilisera, par exemple, des préparations de plantes (tisanes ou décoctions), ou du fumier composté,… qui vont enrichir le sol sans le détruire. La biodynamie prend aussi en compte les rythmes lunaires…

Pour ce qui est des intrants (produits ajoutés au vin).

Alors que le vin traditionnel autorise près d’une soixantaine de produits (souvent chimiques), le vin biodynamique n’autorise que : 
le sulfite (à raison de 70-90 mg/l au lieu de 100-150 en bio ou 150-200 mg/l en conventionnel) pour la conservation, 
un agent de collage (blanc d’œuf, bentonite, caséine, protéine de pois ou blé, charbon œnologique végétal (organoleptique et correcteur de couleur, sur moût uniquement)
et le saccharose (sucrose). C’est tout…

Pas de régulation de l’acidité, pas d’ajouts de tannins, ni de levures autres qu’indigènes,… même le “Bag-in-Box” est interdit par Demeter, organisme de certification de la biodynamie.

Tout cela fait des vins avec des goûts différents, plus variés, plus naturels.

Laisser un commentaire