Philosophie

Vins bio et en biodynamie : toute une philosophie.

Voici une légende amérindienne, dont on peut retirer toute une philosophie, celle d’un petit pas même dérisoire dans la bonne direction, celle qui sous-entend que peut-être tous ensemble, on pourrait arriver à sauver quelque chose :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! “

Les vins de Vincent Caillé
Les vins de Vincent Caillé du Domaine Le Fay d’Homme

Et le colibri lui répondit : “Je le sais, mais je fais ma part.”

Pour définir son travail de vigneron, Vincent Caillé, du Domaine de Fay d’Homme, vigneron-poète, reprend cette légende, racontée aussi par Pierre Rabhi (essayiste, romancier, agriculteur, conférencier et écologiste français, fondateur du mouvement Colibris et « figure représentative du mouvement politique et scientifique de l’agroécologie en France (Wikipedia)).

Vincent Caillé a intitulé “La Part du Colibri” quelques unes de ses cuvées en biodynamie: Gamay, Muscadet Sèvre & Maine ou Gros Plant Nantais. Dans l’esprit de “faire sa part”… mais alors, une part excellente et longue en bouche !

Voilà aussi ce que nous recherchons chez “Vins bio” : en vendant du bon vin, du “sans pesticide”, du vin naturel, bien élevé, pouvoir faire notre “part de colibri” et ainsi faire découvrir des goûts différents, excellents, surprenants.

Laisser un commentaire